LA CRISE UNIVERSELLE DE L’EXPLOITATION COMME FIN INÉLUCTABLE DE L’ALIÉNATION HUMAINE

« L’abolition du salariat et de l’État n’est donc pas une recette qu’une secte particulière aurait à imposer à l’ensemble du prolétariat, il s’agit du résultat immanent à l’histoire universelle des hommes. »

SUR L’IMPOSTURE GAUCHISTE DU CAPITAL…

« C’est cette gauche du capital, qui tient le rôle de porte-valise de l’armée de réserve immigrée, qui jubile rien qu’à l’idée de voir des populations sans cultures historique de classe remplacer le vieux prolétariat européen à tradition contestataire »

LA GRANDE PAUPÉRISATION DICTATORIALE DU CAPITALISME SOUS ASSISTANCE RESPIRATOIRE

« À mesure que les mystifications coronavirales s’estomperont et qu’il sera de plus en plus clair qu’aucune sortie de crise n’est possible au sein même de l’économie qui l’engendre cycliquement, la nécessité de la lutte de classe radicale contre le monde des besoins solvables sera alors clairement posée. »

Masquer les visages pour masquer la crise mortelle du Capital

« Quoiqu’il en soit, il est certain que ce problème du masque est dérisoire face à l’autre problème sous-jacent et plus important : le problème de l’antagonisme de classes et la difficulté toujours plus croissante et crisique qu’éprouve le capital à reproduire sa domination inhumaine sur le monde. »