Pass pseudo-sanitaire du Capital agonisant

Les tenanciers de la boutique helvétique intégrée à la division mondiale du travail ont appliqué des mesures prétendues sanitaires dont la fonction réelle est de masquer la crise du Capital noyé dans ses propres contradictions, qu’il peine de plus en plus à surmonter. 

Au moment de la crise systémique du marché mondial accouchant des taux d’intérêts négatifs, est venu le temps du confinement mondial à dessein d’extérioriser sur le terrain biologique, les contradictions intrinsèques du Capital.  Ainsi, le port du masque n’est que le signe de reconnaissance mutuelle que la vie soumise au grand matraquage scientifique de la valeur d’échange en crise s’impose à elle-même.  Quant à la vaccination coercitive de l’empoisonnement pharmaceutique, elle intervient à dessein de rentabiliser ce même mensonge.

Et toujours dans le cadre des agencements spectaculaires de pérennisation de l’imposture coronavirale, a été décrétée, maintenant, l’obligation du pass sanitaire, dont l’utilité ou l’inutilité médicale n’a aucune pertinence à être débattue, sauf à vouloir maintenir le débat, au sein du champ sanitaire. Validant ainsi toujours, en dernière instance, le roman étatique fondé sur l’existence d’un virus mortel venu de Chine.

D’un point de vue économique, la crise COVID 19 fut très bien gérée par les techno-gestionnaires de l’État démocratique, qui ne font naturellement que se soumettre aux lois de reproduction du Capital en crise, puisque les mesures dictatoriales dites sanitaires n’ont pas détruit l’économie, elles l’ont sauvée en fabriquant les conditions des faramineuses injections d’argent magique qui ont suivi et la mise en place d’un contrôle massif d’un prolétariat dont le puissant réveil est imminent…

L’histoire a un sens et les événements historiques répondent toujours à des lois profondes faisant surgir le reste. Et la nécessité de masquer la crise économique, d’enfermer les visages et les corps, à l’aide d’un virus conventionnel, et marginalement mortel, ne fait que parer en vain, la nécessaire lutte sociale en devenir que produit fatalement l’antagonisme plus prononcé entre classe prolétaire et classe capitaliste. 

L’absurdité de cette mystification coronavirale et de ses mensonges de plus en plus aisément décelables, ne font, au final, que traduire la montée en puissance de l’absurdité des contradictions du Capital, de plus en plus visibles.

Merde à tous les certificats de reconnaissance marchande !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :