Le Nouveau Monde contre le Vieux Continent : chronique de 70 ans de guerre économique transatlantique

La crise des sous-marins où la nouvelle guerre intra-occidentale en région indopacifique La montée en puissance de la Chine tant économique que militaire, certes insuffisante pour en faire une nation hégémonique au niveau mondial, mais à même de lui permettre d’avoir l’audace de déployer ses armées dans la région indopacifique, à dessein de prendre leLire la suite « Le Nouveau Monde contre le Vieux Continent : chronique de 70 ans de guerre économique transatlantique« 

ÉCOLOGIE : ARME DE DESTRUCTION MASSIVE

Il y a trois ans, nous dénoncions l’écologie à la fois comme mensonge officiel, fausse lutte d’émancipation et justification de certaines taxes imposées mesquinement à la population. Mais cette idéologie fallacieuse va encore plus loin. Extinction de la Rébellion La planète va très bien. C’est l’homme qui est en danger de mort. À l’échelle planétaire,Lire la suite « ÉCOLOGIE : ARME DE DESTRUCTION MASSIVE »

Le Nouveau Monde contre le Vieux Continent : chronique de 70 ans de guerre économique transatlantique

Biden c’est Trump tweetant correctement Novembre 2016 fût un énorme coup de massue pour toutes les paroisses et leurs fidèles récitant dogmatiquement les psaumes de l’antiracisme, du féminisme, et de l’écologisme lorsque le président Donald Trump fût élu à la Maison-Blanche. Refusant le multilatéralisme, et partisan du nationalisme économique, Donald Trump mettra en place, pourLire la suite « Le Nouveau Monde contre le Vieux Continent : chronique de 70 ans de guerre économique transatlantique« 

Le Nouveau Monde contre le Vieux Continent : chronique de 70 ans de guerre économique transatlantique

Le XXIème siècle : où l’ère de la guerre ouverte américano-européenne Depuis la fin définitive de l’URSS en 1991, qui conduisit à la réunification de l’Allemagne, cette dernière fût un allié traditionnel de Washington. Première économie d’Europe continentale, l’Allemagne dépendait de celle-ci pour ses exportations à une époque où ni la Chine, ni la RussieLire la suite « Le Nouveau Monde contre le Vieux Continent : chronique de 70 ans de guerre économique transatlantique« 

Le Nouveau Monde contre le Vieux Continent : chronique de 70 ans de guerre économique transatlantique

« Plus globalement, les sanctions économiques ou les incursions américaines menées au Moyen-Orient s’inscrivent dans une logique visant à réduire l’influence et les intérêts économiques dans cette région, initiée par la politique étrangère pro-arabe du général de Gaulle au profit des intérêts du Capital américain et de ses alliés britanniques. »

La mort inéluctable du capitalisme agonisant (première partie)

Il est devenu grossièrement banal de critiquer le Capital. De croire en sa mise à mort ou de la souhaiter religieusement. Tout le monde est d’accord pour dire que ce système a comme un rien de défaillance. En revanche, il est bien rare qu’un spécimen puisse vous dire les raisons internes qui le poussent àLire la suite « La mort inéluctable du capitalisme agonisant (première partie) »

REMÈDE DE L’INDUSTRIE, POISON DE LA VIE

Φάρμακον (pharmakon) était un vieux mot grec pouvant à la fois signifier le poison et le remède. Ainsi, les Grecs anciens avaient déjà parfaitement conscience du caractère antinomique d’une substance qui, en fonction du contexte de son emploi, peut à la fois s’avérer bénéfique ou délétère pour son utilisateur. Aucun exemple de cette dualité n’estLire la suite « REMÈDE DE L’INDUSTRIE, POISON DE LA VIE »

LA CRISE UNIVERSELLE DE L’EXPLOITATION COMME FIN INÉLUCTABLE DE L’ALIÉNATION HUMAINE

Ce qui distingue l’homme actuel de son essence profonde, c’est sa soumission permanente à l’ordre totalitaire de l’exploitation et à son fétichisme de la marchandise corollaire. La forme la plus aboutie, rationnaliste et universelle de cette contre-naturalité carcérale est le salariat, base fondamentale du capitalisme. Pourtant, les lois inhérentes à l’exploitation salariale sont aussi lesLire la suite « LA CRISE UNIVERSELLE DE L’EXPLOITATION COMME FIN INÉLUCTABLE DE L’ALIÉNATION HUMAINE »