LA CRISE UNIVERSELLE DE L’EXPLOITATION COMME FIN INÉLUCTABLE DE L’ALIÉNATION HUMAINE

Ce qui distingue l’homme actuel de son essence profonde, c’est sa soumission permanente à l’ordre totalitaire de l’exploitation et à son fétichisme de la marchandise corollaire. La forme la plus aboutie, rationnaliste et universelle de cette contre-naturalité carcérale est le salariat, base fondamentale du capitalisme. Pourtant, les lois inhérentes à l’exploitation salariale sont aussi lesLire la suite « LA CRISE UNIVERSELLE DE L’EXPLOITATION COMME FIN INÉLUCTABLE DE L’ALIÉNATION HUMAINE »