Masquer les visages pour masquer la crise mortelle du Capital

« Quoiqu’il en soit, il est certain que ce problème du masque est dérisoire face à l’autre problème sous-jacent et plus important : le problème de l’antagonisme de classes et la difficulté toujours plus croissante et crisique qu’éprouve le capital à reproduire sa domination inhumaine sur le monde. »